Paulo de Tarso Perez (l’auteur)

 

Paulo de Tarso Perez
Paulo de Tarso Perez

Paulo de Tarso Perez est un auteur extrêmement éclectique qui, comme une éponge, va absorbant les caractéristiques et comportements individuels et collectifs des lieux et des sociétés qu’il traverse.

L’auteur a des dizaines de titres à publier/éditer, beaucoup d’entre eux relatifs aux vingt et un pays par où il est passé, a voyagé et/ou a vécu.

Il a deux nationalités : l’une brésilienne et l’autre espagnole.

En plus de ceci l’auteur a participé à de nombreux cours, reliés au théâtre, théâtre dansé, dramaturgie-cinéma, confection de masques, tourisme et de nombreuses autres formations professionnelles. Il a suivi également des cours de médecine et de lettres, enseigné l’anglais et l’espagnol dans une école privée. Il a à son actif une gamme gigantesque de travaux pratiques non reliés à sa profession d’écrivain, mais qui ont contribué à un accroissement considérable du contenu et de la quantité de ses œuvres. Ces expériences très diverses s’étendent depuis la récolte des olives dans une hacienda du sud de l’Espagne, la restauration de bâtiments historiques en Pologne jusqu’au service-diner des rois de Suède au Brésil, quand ils étaient en voyage diplomatique.

L’un de ses voyages au travers de l’Europe lui a fourni le matériel qui lui a permis de publier ses derniers livres.

Ces expériences variées sont décrites en quelques 100 pages qui comprennent des photos, des dizaines de documents, entrevues dans des revues, sites et TV comme la présentation d’un programme de TV on line.

Il a publié les trois livres suivants :

Une anthologie appelée Le Soleil du Matin, conjointement avec d’autres auteurs quand il étudiait la médecine en 1995.

Un roman-documentaire appelé Majdanek, O caminho sem Volta – Majdanek, le chemin sans retour, en 2009, fruit d’un voyage dans le sud-est de la Pologne et de nombreuses visites dans le second plus grand camp de concentration du pays ; livre qui fait partie du fond de l’Institut Shoah Fondation créé par le cinéaste Steven Spielberg en tant que témoignage sur l’Holocauste.

Un roman-fiction appelé A Bruxa de Londres – La Sorcière de Londres, en 2011. Le livre est pensé de manière subliminale et basé sur les expériences mystiques de l’auteur. Ce livre se réfère, comme il est écrit sur la quatrième de couverture, à ce que l’auteur définit ainsi : Ce roman est un mélange de situations peu conventionnelles ‘sorcière-vampiriques’. Pour cette raison son néologisme fantastique et son contenu extra-sensoriel, le livre semble une expérience insensée, une folie démesurée. La signification de ces considérations va bien au-delà du propre contenu explicite que le livre relate.

Ces deux livres étaient présents à la XXIIème biennale internationale du livre de São Paulo, la plus grande et plus importante d’Amérique Latine au travers de son éditeur brésilien.

Voici, de façon très condensée un peu de l’historique de l’auteur quant à ses livres publiés et distribués par son actuel éditeur brésilien, Baraúna, et de grandes librairies nationales comme Cultura, Saraiva, Travessa, Martins Fontes, Amazon.com etc…Par cette distribution exhaustive, ses livres sont disponibles dans toutes les grandes librairies du pays.

Entre 2012 et juillet 2015, l’auteur a étudié l’Histoire à l’Université Fédérale de São Paulo, l’une des meilleures du pays dans cette matière. Du fait de ses notes et parce qu’il est un élève brillant, il a pu, entre autres, participer à une série de travaux académiques de post-doc :

– Des études historiques et des recherches officielles, pendant plus de 2 ans, sur la dictature militaire brésilienne de 1964 à 1984. C’était une commission créée par de la Rectrice qui faisait partie d’un travail officiel conjoint entre des universités fédérales brésiliennes et la Président de la République, à cette époque-là ;

– Groupes de visites et études académiques de musées et bâtiments classés au patrimoine national ;

– Séminaire inter universitaire sur la politique, le genre et les concepts féminins dans la société ;

Tous ces projets poursuivent actuellement leur développement dans l’université et serviront aussi de matière à la création d’œuvres littéraires.

Lui, Il a déjà commencé à écrire la suite de La Sorcière de Londres, depuis qu’il vit à Paris. Le roman se déroule aussi en France. Elle fait partie de sa Trilogie de Sorcières. Le livre aura un nouveau titre en hommage à la Ville Lumière, une nouvelle fois. Entre autres ouvrages, il conserve la publication d’un livre avec trois petites pièces de théâtre, travails qui sont venus de sa vie théâtrale.

Dès la création de ses derniers livres, l’auteur avait l’intention de les traduire au moins en français, en espagnol et en anglais.

L’auteur vit actuellement à Paris.

 

Emile Bernard (le musicien)

 

Emile Bernard
Emile Bernard

Licencié en musicologie à La Sorbonne. Son parcours musical au Conservatoire de Grenoble est récompensé par 4 médailles d’or, 3 Pris de la Sacem, ainsi qu’un diplôme de piano. Violoncelliste, il obtient la médaille d’or du Conservatoire de Lyon, puis la médaille d’or à l’unanimité et le prix excellente du Conservatoire de Rueil-Malmaison.

Emile Bernard se produit en récital et au sein de différentes formations de musique de chambre dans des concerts présentant œuvres du répertoire et création contemporaine. Diplôme d’Etat (violoncelle et formation musical) : Emile Bernard enseigne dans les conservatoires de la région parisienne.

Il est aussi membre du Quatour Equinoxe et Duo del Fuego, et fondateur/producteur du projet annuel Accordissimo.

Site du violoncelliste : http://www.accordissimo.com/